Categories

Accueil > C.D.I. > Les livres "coup de coeur" > Martin et Rosa

13 février 2014
Nivault

Martin et Rosa

JPEG - 15.8 ko

Martin et Rosa : Martin Luther King et Rosa Parks, ensemble pour l’égalité

Raphaële Frier et Zaü

Rue du Monde - Juin 2013

Quatrième de couverture : En 1955, dans le sud des Etats-Unis, les bus séparent encore les Noirs et les Blancs. La discrète Rosa Parks ose refuser cette ségrégation. En prônant la non-violence, Martin Luther King fait grandir la protestation pour obtenir l’égalité. Avec des milliers d’autres, Rosa et Martin marchent, dénoncent et parviennent à faire changer la loi. Du grand rêve de Martin et Rosa à l’élection de Barack Obama, un espoir se dessine : que l’humanité laisse enfin s’épanouir chacune de ses couleurs !

Présentation de L’Est-Eclair : Rosa Parks aurait eu 100 ans cette année et Martin Luther King aurait fêté les cinquante ans de son célèbre discours « I have a dream ». En ce double anniversaire, Raphaële Fier, auteur et enseignante, a eu l’idée de croiser les portraits de ces deux grandes figures de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, l’une et l’autre victimes du racisme ordinaire dans leur enfance. « Rosa marche sur le bitume avec son petit frère. Ils viennent d’apercevoir le bus qui chaque jour passe devant eux sans s’arrêter, comme s’il croisait des mouches, rien que des mouches sur sa route. » Sous la plume poétique de l’auteur, l’histoire du combat pour l’égalité de ces deux grandes figures, charismatiques et pacifistes, devient un roman passionnant, au rythme des grandes illustrations humaines et touchantes, de Zaü. Ainsi suit-on Rosa et Martin jusqu’à la croisée de leurs chemins en 1955, lors du boycott des autobus de Montgomery. On assiste à l’arrestation de Rosa, qui a refusé de céder sa place à un Blanc dans le bus et on découvre comment un jeune pasteur, jusque-là inconnu, va devenir le porte-voix d’un immense mouvement de rébellion qui durera toute une année et d’une longue marche qui portera ses fruits avec l’abrogation des mesures discriminatoires… Et le récit s’achève en 2008 avec l’élection de Barack Obama, qui doit tant à Martin et à Rosa. À travers l’histoire de ce combat pacifique, les plus jeunes peuvent apprendre que l’égalité des droits, au cours de l’histoire, n’a pas toujours représenté une évidence et que le chemin de l’égalité est pavé de ces fragiles victoires. Un plus pour le cahier central avec rabats qui déploie une grande fresque qui retrace l’histoire de l’esclavage et les dix pages documentaires, intelligentes et claires, en fin d’ouvrage.

Partager